Franck JACQUEMOUD
Sophrologue à Mâcon

sophrologie pour les enfants

1.Le Karaté pour jeter les émotions hors de soi

  • Invitez l’enfant à faire une boule avec une feuille de papier en y mettant toute sa colère : « la boule de colère »
  • Montrez à l’enfant comment lancer la boule de colère aussi loin que possible en expirant lors du lancer
  • Faites lui recommencer jusqu’à ce que l’enfant soit calmé, jusqu’à ce qu’il vous dise que la colère est partie de lui

2. Frapper la colère pour la mettre KO

  • Demandez à votre enfant de frapper très fort dans ses mains
  • Recommencez jusqu’à ce que l’enfant ait déchargé sa colère

3. Détendre le corps avec les mains magiques et chaudes

  • Incitez votre enfant à se frotter fort les mains
  • Faites lui placer ses mains bien chaudes sur la tête car le toucher aide à se recentrer sur les émotions du corps
  • Recommencez sur le visage, puis sur les épaules, sur le ventre, sur le dos et enfin sur les jambes

4. Respirer en imaginant une image

  • Demandez à l’enfant d’imaginer qu’il tient un bol de chocolat chaud dans ses mains
  • Il doit inspirer par le nez puis expirer par la bouche pour refroidir le bol de chocolat
  • Demandez lui ensuite de mettre ses mains dans le dos pour dégager sa cage thoracique et améliorer son expiration
  • Il doit inspirer par le nez puis expirer par la bouche pour pousser un nuage imaginaire devant lui

5. Respirer en position allongée avec la boule d’émotion

  • Allongez votre enfant sur un tapis avec les jambes et les pieds relâchés
  • Donnez lui une boule de papier froissé que vous appellerez « boule d’émotion » : selon l’humeur du jour, cette émotion pourra être de la colère, de la fatigue, de la tristesse
  • L’enfant devra placer la boule sur son ventre et faire monter et descendre la boule d’émotion lors de l’inspiration et de l’expiration
  • Demandez à votre enfant de gonfler son ventre comme un ballon lors de l’inspiration et de relâcher son ventre lors de l’expiration
  • Il pourra fermer les yeux et rêver à ce qui lui fait plaisir

Il est possible de réaliser le dernier exercice avant la sieste ou le coucher afin de détendre l’enfant et de le préparer à un sommeil paisible.

 


Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.